Le rat brun ou surmulot (Rattus norvegicus) :

 

Est une espèce de rats. C'est un rongeur trapu de la famille des Muridae. Il a un corps long d'environ 25 cm et une queue d'à peu près la même taille. Adulte, il pèse environ 300 g. Il est donc plus grand et plus lourd que son proche parent le rat noir (Rattus rattus).

Il est appelé rat brun, surmulot ou rat surmulot, rat d'égout, rat de Norvège ou encore rat gris pour le distinguer du rat noir.

Originaire du Japon, du nord de la Chine et de l'est de la Russie, il s'est répandu à travers l'Europe dès le IXe siècle, à l'occasion des incursions vikings dont il infestait les drakkars (d’où son nom norvegicus). Le surmulot est aujourd'hui présent sur tous les continents, excepté l'Antarctique. Il vit au contact des humains et plus particulièrement dans les espaces urbains équipés d'égouts. C'est un animal nocturne, omnivore à tendance carnivore qui se nourrit des déchets des citadins. L'essentiel des surmulots nichent dans les égouts, qui leur offrent un abri dépourvu de prédateurs et des opportunités de nidification, d'où le nom de « rat d'égout ». Grégaire, le rat brun vit la plupart du temps en groupe très hiérarchisé.

Extrêmement prolifique, cette espèce est connue comme vecteur possible de nombreuses maladies, ce qui fait considérer le rat brun comme un animal nuisible et potentiellement invasif, au même titre que plusieurs autres espèces de rats. Toutefois, ce rat intelligent, sociable et facile à apprivoiser, est également l'espèce souche du rat domestique d'élevage. 

 

Durée de vie et mortalité :

 

Les rats bruns d'élevage ont une durée de vie de 2 à 3 ans et demi, alors que les rats sauvages ont une espérance de vie de 18 mois seulement. Néanmoins, le record de longévité est de 56 mois, soit un peu plus de 4 ans et demi. À l'état sauvage, la principale cause de mortalité du rat est la dératisation opérée par l’homme; la prédation des canidés et félidés est anecdotique, celle des mustélidés, des serpents ou des rapaces ne s'exerce pratiquement qu'à la campagne. La réduction des ressources trophiques d'un milieu colonisé peut provoquer des famines et parfois des maladies pathogènes.

 

Alimentation :

 

Le rat brun est omnivore opportuniste. Il se nourrit de tout ce qu'il parvient à dérober à d'autres animaux . Un rat mange et boit journalièrement l'équivalent de 10 % de son poids. Les préférences alimentaires du rat brun sont proches du chat, puisqu’il préfère la viande aux fruits et céréales, bien que selon les circonstances il puisse ne consommer que des céréales. La disponibilité de la nourriture influence ce qui est consommé par les rats. Dans les milieux urbains, le rat s’alimente surtout de déchets domestiques et de réserves de nourriture alors que dans les milieux ruraux, il s'alimente surtout dans les récoltes emmagasinées et parfois de matière animale.

Le rat brun se montre extrêmement prudent lorsqu’il découvre toute nouvelle nourriture. Il peut parfois attendre plusieurs jours avant de goûter un aliment qu'il ne reconnaît pas, et il peut alors n’en consommer qu’une petite quantité pour évaluer les effets de cet aliment inconnu. Des expériences montrent d'ailleurs que le rat a la capacité d’apprendre à associer les goûts avec les conséquences qui lui sont liés, même lorsqu’elles se manifestent plusieurs heures après l’ingestion.

 

Reproduction :

 

Chez le rat brun, la maturité sexuelle survient entre 50 et 60 jours après la naissance. L'ouverture du vagin se produit habituellement deux semaines plus tard mais, chez le mâle, la descente des testicules se produit avant la maturité sexuelle, généralement à l'âge du sevrage physique vers les 3 semaines du rat. On en conclut donc que le rat a une maturité sexuelle à l'âge de 5 à 6 semaines seulement, et ce chez les deux sexes. La reproduction du rat cesse entre 12 et 18 mois.

Le rat brun est un animal extrêmement prolifique. Une seule femelle peut donner naissance à une soixantaine de petits par an. À ce rythme, une femelle pourrait théoriquement avoir 1 000 descendants en une année et 2 500 dans sa vie entière mais une jeune femelle ne peut donner, en principe, qu'un maximum de 10 jeunes lors de sa première portée. La femelle peut être à nouveau fécondée quelques heures après la mise bas. La rate accouche en moyenne de 6 à 12 petits par portée et peut avoir 4 à 7 portées par an.

La durée de gestation chez le rat est de 20 à 22 jours. Lorsqu'elle est enceinte, la rate prend du poids et elle commence à faire un nid. C'est au 14 ème jour que le développement de ses mamelles devient significatif.

Au terme de la mise bas, la rate ingère du placenta.

 

Santé :

 

Les rats sauvages peuvent transmettre, comme d'autres animaux, de nombreuses maladies à l'Homme : peste, salmonellose, leptospirose aussi appelée «maladie du rat», typhus murin, sodoku, fièvres, rages, trichinos.

Le rat sauvage est encore de nos jours un vecteur potentiel de la peste toutefois, dans les pays occidentaux, il peut surtout transmettre la leptospirose.

En 1894, Alexandre Yersin et Shibasabura Kitasao découvrent que la source de la peste est la bactérie Yersinia Pestis. Trois ans plus tard, on découvre que c'est une puce des rats, Xenopsylla cheopsis, qui est à l'origine de la contagion. Le rat n'est donc pas directement l'agent transmetteur de la peste mais ce sont les puces que portent les rats malades qui contaminent les hommes à leur tour, lorsqu'elles les piquent. La peste toucha régulièrement l'Europe jusqu’en 1722 et jusqu'en 1771 pour Moscou alors que le rat brun n'est arrivé en Europe que vers 1750. Lors des grands épisodes de peste en Europe, le principal hôte de ces puces était d'ailleurs le Rat noir (Rattus rattus) et le Rat brun (Rattus norvegicus) n'était pas encore là notamment durant la peste noire.

 

Comportement et vie sociale :

 

Le rat a une activité crépusculaire voire nocturne, omnivore, en effet outre les matières animales et végétales, il ronge tout ce qui se trouve sur son passage : papier, bois, tuyaux, câbles électriques. Certains métaux (cuivre, étain et plomb) ne résistent pas aux dents des rats.

La vie sociale du rat brun est très hiérarchisée, contrairement à d'autres espèces de rats comme le rat noir. Les groupes familiaux se trouvent placés sous l'autorité d'un mâle dominant qui peut voir sa primauté remise en question par des rats, et cela au cours de rixes pouvant s'avérer violentes. Les groupes se composent d'au moins 20 membres et peuvent atteindre jusqu'à 200 membres. L'unité d'un groupe se fonde sur l'odeur, une odeur familiale exclut tout individu qui ne la possède pas. Les membres communiquent par des attitudes corporelles, des sons et des cris qui permettent d'éviter les conflits. Un mâle peut avoir plusieurs femelles et une femelle capable de procréer s'accouple avec plusieurs mâles. Les femelles du groupe participent souvent à l'éducation des ratons. Plusieurs membres du groupe partent ensemble à la recherche de nourriture ou à la découverte de territoires inconnus.

Les rats se comprennent donc principalement grâce à des ultrasons inaudibles pour l'homme. Ainsi un rat peut prévenir les autres de dangers environnants ou bien de son état personnel. Les rats utilisent également leur corps pour communiquer et exprimer certaines émotions ; par exemple les rats se reniflent réciproquement le museau et l'anus pour se saluer.

 

Perceptions sensorielles :

 

L'odorat est, comme chez beaucoup de rongeurs, le sens prédominant. C'est ainsi à leur odeur que le rat reconnaît ses congénères ; il reconnaît son territoire par l'odeur de son urine, et peut même retrouver un chemin s'il l'a marqué de son urine. L'odorat est également essentiel pour la recherche de nourriture.

L'ouïe joue également un rôle social important. Les rats communiquent avec une large panoplie de sons, y compris des ultrasons, à significations précises. Le rat a l'ouïe fine : il peut capter des sons jusqu'à 40 000 Hz et selon certaines sources des sons jusqu'à 80 000 Hz. Ses oreilles peuvent bouger indépendamment l'une de l'autre. Les sons graves ont tendance à le calmer alors que les sons aigus et forts retiennent plus son attention et parfois le stressent. L'organe de l'équilibre situé dans l'oreille interne du rat est très développé et lui permet de garder l'équilibre dans situations périlleuses.

Le rat utilise largement ses vibrisses pour compenser sa mauvaise vue. Ces poils, qui sont plus longs que ceux du corps, sont très sensibles et permettent d'avoir des repères tactiles. Sa queue lui permet également de localiser certains obstacles.

Le surmulot possède un goût très développé et il n'hésite pas à trier sa nourriture pour trouver les aliments qui lui plaisent. Il peut parfois se montrer méfiant face à une nourriture différente de celle qu'il connaît et il enregistre même les goûts, ce qui lui permet de savoir si un aliment connu a été modifié.

Il n'a pas une très bonne vue et se fie plutôt à son odorat et à son ouïe pour interagir avec son environnement. Le rat a de ce fait une mauvaise perception de l'espace. Les rats peuvent avoir les yeux noirs ou les yeux rouges. Le rat aux yeux rouges a une vue encore plus mauvaise que le rat aux yeux noirs. Lorsque ce dernier cherche à mieux percevoir un objet, on peut le voir faire un balancement horizontal pour mieux distinguer l'objet visé. Ils perçoivent assez bien les mouvements mais très mal les objets inanimés

 

Habitat :

 

Le rat brun est abondant dans les villes et dans les agglomérations rurales, les populations de rats se dispersent parfois en été dans les champs environnants, mais la plupart des individus reviennent s’abriter dans les bâtiments durant l’hiver. Il vit essentiellement dans des lieux humides pour lesquels il a une prédilection; il creuse des terriers et des galeries dans les sous-sols des bâtiments et aux abords des habitations, et fréquente les égouts. Le rat brun préfère rester près du sol. Il garnit son nid de débris végétaux et autres éléments de récupération. La sécurité du nid est garantie par l'aménagement de plusieurs issues de sortie afin de permettre au rat une fuite plus aisée. Le rat vit principalement dans les villes mais il peut également vivre dans des forêts ou dans des zones agricoles.

 

Control 3D

Professionnels du Pest Control à votre service

Téléphone : 09 86 55 70 71

Fax : 09 81 40 04 12

16, rue des Louveries
78310 Coignières, France

Intervention sur l'ensemble de Paris

et de l'Ile De France